About Us

About Us

Since 2003, our railings and balconies company has offered you its expertise through design and manufacturing of guard rails, tempered glass, aluminum, wrought iron and wood railings. Also, we offer indoor and outdoor stairways in many materials, pool fences, pavilions, pergolas, patios and verandas, made of wood or other materials. All our products require little maintenance and are made to last for a long time.

Personalized services according to your needs, your lifestyle and your budget. Guarantees on all our high-end products. Are you looking for service and competence to complete your projects? We aim for excellence and, above all, for your safety.

Testimonials

Distinctions and media

Le Journal de Montréal

Saint-Sauveur obtient un prix Google eVille

Par ÉRIC NICOL/LE JOURNAL DES PAYS-D’EN-HAUT LA VALLÉE/AGENCE QMI
Jeudi, 21 novembre 2013 11:33 |  MISE à JOUR Vendredi, 22 novembre 2013 15:25

La ville de Saint-Sauveur vient d’obtenir un trophée eVille décerné par le géant Google pour la visibilité de ses entreprises sur Internet.
Cinq de ces récompenses ont été décernées au Canada et c’est Saint-Sauveur qui a remporté les honneurs pour la région du Québec. De concert avec la firme spécialisée Ipsos, Google a analysé la visibilité des entreprises locales sur Internet. La grille d’évaluation comportait plusieurs critères dont l’existence d’un site web, la promotion à travers les réseaux sociaux, la vente par Internet et l’adaptation du site web pour les plates-formes mobiles.

De l’analyse menée par Ipsos et Google, est ressorti que les entreprises de Saint-Sauveur savaient faire bon usage de ces nouvelles technologies. Deux entreprises ont particulièrement contribué à l’obtention du trophée : Rampes et Balcons St-Sauveur (rampesetbalcons.com) et La maison du bamboo (lamaisondubamboo.com).

La propriétaire de cette boutique, Josée Lefrançois, affirme qu’elle a dû mettre beaucoup d’efforts pour maîtriser ces nouveaux outils et augmenter la visibilité virtuelle de sa compagnie.

Aujourd’hui, quand les internautes font une recherche sur Google pour des planchers de bambou, ils ont bien des chances d’aboutir sur sa page web. À partir de sa petite boutique de Saint-Sauveur, elle gère un entrepôt à Montréal et vend ses planchers écologiques partout au Québec. La vente de planchers et de panneaux de bambou compte pour 70% de ses ventes.
Pourtant, son site web ne permet pas les transactions en ligne. Internet est pour elle une immense vitrine qui dirige les consommateurs vers sa boutique ou son numéro de téléphone. «  Si Internet n’existait pas, mon entreprise ne pourrait pas être ici. Nous serions certainement dans un milieu urbain et je ferais de la publicité traditionnelle à travers les journaux locaux  », affirme-t-elle.

Du côté de l’entreprise Rampes et Balcons St-Sauveur, son propriétaire, Patrice Cloutier, affirme que 60% de ses ventes découlent directement de son site web. Il distribue des rampes en aluminium et en verre trempé et effectue des patios et terrasses en bois composite.

Pour souligner la remise de ce prix, Google sera à Saint-Sauveur le 22 novembre pour parler du succès de ces deux entreprises et pour donner des conseils aux entrepreneurs de la région. Par ailleurs, le député fédéral de Laurentides-Labelle, Marc-André Morin, sera sur place le 2 novembre pour souligner cette récompense reçue par la communauté d’affaires de Saint-Sauveur.

Accès-Laurentides

Saint-Sauveur se mérite un Trophée Google eVille 2013

Par les Communautés d’affaires numériques
19 novembre 2013

Le 12 novembre dernier, Google Canada a annoncé que Saint-Sauveur, remportait un Trophée Google eVille 2013. Le Trophée Google eVille rend hommage aux villes et municipalités dont les entreprises se distinguent par leur enthousiasme à adopter l’économie numérique. Ces entreprises investissent dans les outils et les ressources en ligne pour attirer de nouveaux clients et faire progresser leur chiffre d’affaires dans un monde plus que jamais interconnecté.

«  Nous sommes fiers de saluer l’entrepreneuriat grandissant de Saint-Sauveur, a déclaré Chris O’Neill, directeur général de Google Canada. Tous les jours, les Canadiens se tournent vers l’Internet à la recherche de produits et de services, et ce sont les entreprises et les communautés qui interagissent en ligne avec leurs clients qui contribueront à l’essor économique du Canada.  »
Google et IPSOS, une firme de recherche marketing indépendante, ont analysé la visibilité en ligne des PME à travers le Canada, et Saint-Sauveur est l’une de cinq villes à être récompensées avec un Trophée Google eVille 2013.

«  La ville de Saint-Sauveur a toujours été à l’avant-garde du développement, a souligné Marc-André Morin, député de Laurentides-Labelle. Que ce soit au niveau de ses entreprises ou de son infrastructure touristique, le dynamisme fait partie de la culture de Saint-Sauveur. Je ne suis donc pas surpris de voir qu’elle a gagné le Trophée Google eVille, un prix dans le domaine de la technologie de pointe. J’espère que ceci influencera d’autres entreprises à se développer en ligne. Merci à Google eVille et toutes mes félicitations à la ville de Saint-Sauveur!  »

Des entreprises locales…
sur la toile globale

Rampes et Balcons St-Sauveur vend et installe des rampes d’aluminium pour les patios et terrasses en bois traité, en plus de fabriquer et d’installer des gazebos et des vérandas de bois. «  Les gens nous adorent parce nous embellissons leurs demeures, et nous sommes référés par beaucoup de nos clients», explique le propriétaire, Patrice Cloutier. Encouragé par son fils menuisier qui prévoit prendre la relève dans l’entreprise familiale, M. Cloutier a décidé, au cours de l’hiver 2012-13, d’améliorer son site web. «  C’est mon fils qui m’a poussé à aller de l’avant et à investir dans le numérique pour faire croître le commerce, a ajouté M. Cloutier. C’est à cause de ses idées de jeunesse que ce nouveau site a vu le jour.  » Aujourd’hui, soixante pour cent de ses revenus proviennent de son site rénové.

Le Journal des citoyens

Trophée Google eVille pour Saint-Sauveur

Par Valérie Lépine
Le 12 novembre dernier, la ville de Saint-Sauveura reçu le trophée Google eVille 2013. Ce prix, remis par Google Canada, récompense la visibilité et la performance numérique de cinq PME canadiennes. Créé en 2012 par Google Canada, le trophée Google eVille récompense les communautés canadiennes pour leur fort leadership et leur potentiel de croissance dans l’économie numérique.

De façon régulière, Google Canada en collaboration avec IPSOS, une firme de recherche marketing indépendante, fait un relevé des entreprises dont la performance sur le Web est plus élevée que la moyenne. Cinq entreprises installées dans cinq villes canadiennes différentes ont été ciblées cette année : The Scottish Lion à Halifax (NouvelleÉcosse), Cassidy’s Flowers à Newmarket (Ontario), Tourism Canmore à Canmore (Alberta), Yogacara Studios à Whistler (Colombie-Britannique) et Rampes et Balcons St-Sauveur.

Rejoint au téléphone, Patrice Cloutier, propriétaire et fondateur de l’entreprise Rampes et Balcons St-Sauveur, affirme que son chiffre d’affaires a doublé depuis qu’il a commencé à utiliser l’outil Google AdWords il y a un an. De plus, il estime qu’entre 50% et 60% de ses commandes de rampes proviennent d’Internet.

Par ailleurs, Pierre Urquhart, de la Chambre de commerce de Saint-Sauveur, déclare que depuis 10 ans il a vu une nette progression dans l’évolution de l’utilisation des outils électroniques et des réseaux sociaux pour faire des affaires. À la Chambre de commerce, on a d’ailleurs embauché un employé qui se consacre quatre jours par semaine à la mise à jour du site Web. M. Urquhart utilise lui-même des outils comme Google Analytics et Google PageRank pour évaluer la performance électronique de ses stratégies d’affaires.

C’est le vendredi 22 novembre qu’aura lieu la cérémonie de remise des trophées à Saint-Sauveur en présence du député Marc-André Morin, qui félicite Saint-Sauveur et sa Chambre de commerce pour leur dynamisme. La cérémonie se tiendra à La maison du Bambou, une autre entreprise de Saint-Sauveur qui a accru sa visibilité grâce à Internet. Josée Lefrançois, propriétaire de ce commerce, affirme que le Web est maintenant un outil incontournable pour faire des affaires. Elle estime qu’environ 85% de son chiffre d’affaires provient des contacts qu’elle établit sur Internet.

Après la cérémonie, Google animera une séance d’information gratuite pour les petites entreprises voulant profiter des avantages du Web. Cette séance d’information aura lieu à 11h30 à l’hôtel de ville de Saint-Sauveur.

Les Pays-d’en-Haut- LaVallée

Félicitations aux eVilles canadiennes

Par Chris O’Neill, directeur général, Google Canada
Mardi, 12 novembre 2013

Ma famille détenait une petite franchise Canadian Tire à l’époque où le Canadian Tire local n’était qu’un magasin du coin, avec quelque mille produits, depuis des bâtons de hockey jusqu’à des jantes de pneus, entassés jusqu’au plafond sur des rayons si étroits qu’il était difficile de croiser un client dans l’allée.
Je me souviens du jour où l’on a reçu des catalogues de produits sur microfiche. Cette innovation a considérablement réduit le temps requis pour trouver l’information sur un produit à environ cinq minutes. Vous imaginez attendre cinq minutes pour obtenir les résultats d’une recherche sur un produit?

Aujourd’hui, l’Internet redéfinit les règles du jeu pour toutes les PME. Quatre-vingt-dix-sept pour cent des internautes Canadiens, la quasi-totalité d’entre nous, recherchent les produits et les services locaux en ligne. L’impact d’une présence numérique pour les entreprises n’est donc pas étonnant. Prenez l’exemple du Scottish Lion, un fournisseur de tartans, de kilts et d’articles des Highlands, établi à Halifax, Nouvelle-Écosse, depuis 1972. Pour une entreprise, quarante ans, ça fait un bail! Mais le ralentissement économique des dernières années a durement frappé de nombreuses entreprises canadiennes.
Selon Innis Campbell, le directeur du magasin, l’effort de survie a été pénible. Mais aujourd’hui, le Scottish Lion est devenu une entreprise en ligne florissante, attribuant ce virage à son investissement dans l’espace numérique alors que d’autres PME auraient pu être tentées de plier bagage.

C’est un défi auquel font face de nombreuses entreprises canadiennes – de toutes les tailles – mais le message est clair : peu importe sa taille ou sa région géographique, une entreprise peut réussir en ligne. C’est en raison d’histoires comme celle du Scottish Lion et d’autres réussites comme celles de Cassidy’s Flowers, à Newmarket, de Rampes & Balcons, à St-Sauveur, de Yogacara Studios, à Whistler, et de Tourism Canmore, en Alberta, que nous sommes fiers d’honorer cinq municipalités canadiennes avec un Trophée Google eVille.

Nous avons travaillé avec la firme de recherche indépendante, Ipsos, pour analyser la visibilité en ligne des villes et municipalités à travers le Canada. Les villes gagnantes varient de communautés rurales à de grands centres urbains, depuis des stations de ski populaires à des villes de banlieue en forte croissance. Dans chacune d’elles, les PME ont recours au Web pour assurer leur croissance et réussir dans un monde plus que jamais interconnecté.

Nous espérons que ces «  capitales numériques  » soient une inspiration pour le reste du pays quant aux possibilités de développement des affaires sur le Web pour les entreprises qui se maintiennent à l’avant-garde dans ce domaine.

Félicitations aux eVilles canadiennes 2013.
Les lauréates d’un Trophée Google eVille 2013 
Halifax, Nouvelle-Écosse 
Saint-Sauveur, Québec 
Newmarket, Ontario
Canmore, Alberta 
Whistler, Colombie-Britannique